Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience d’Essity.com. En savoir plus sur les cookies que nous utilisons et comment modifier vos paramètres :

Essity B 264.8 (-2.2 SEK) on 20-Apr-2019 12:59

Select region


Global Site


Simon Johnson a rejoint Essity il y a peu, à une époque de grande transformation , et il a déjà pris part à de vastes projets durant cette période. Ce mois-ci, nous avons pris quelques instants pour écouter Simon nous parler de son parcours professionnel avec Essity et sa passion pour l’innovation et la technologie.

Bonjour Simon, veux-tu commencer par nous parler un peu de ton rôle ? 

En tant que responsable infrastructures du site, mon rôle est de soutenir le travail lié aux projets d’ingénierie et d’assurer que les établissements et les services du site fonctionnent correctement. Cela signifie que je suis impliqué dans une grande partie des nouveaux développements sur site – et il y en a beaucoup ! Le plus gratifiant pour moi, c’est la variété des tâches qui m’incombent. La même semaine, je peux travailler sur un déménagement de bureau, un projet de génie civil, des projets d’économie de matériaux et d’énergie, des mises à niveau des capacités de production, des tâches de sécurité et discuter des contrats fournisseurs. Il est passionnant de travailler avec tant de personnes différentes présentant des expériences aussi diverses. 

Ton travail semble beaucoup varier, peux-tu donner un aperçu d’une journée dans la vie d’un responsable infrastructures du site ?

Ma journée se divise entre me concentrer sur l’immédiat et planifier sur le long terme. L’équipe peut organiser l’entretien des unités de traitement de l’air ou répondre à des soucis d’éclairage tout en préparant une demande de remplacement intégral des mêmes systèmes. On a toujours du travail en cours à différents stades du cycle du projet et mon travail consiste à assister dans cette tâche – quel que soit le calendrier !

Tu dois être très impliqué dans l’aspect technique de la gestion de site, quelles opportunités/quels défis envisages-tu dans les rôles d’ingénierie et techniques à l’avenir ?

J’imagine que l’Internet des objets (IdO) et les développements de fabrication liés à « l’industrie 4.0 » seront un grand défi pour les ingénieurs et les techniciens dans un futur proche. Une partie de ces technologies sont déjà parmi nous, dans nos dispositifs portables et connectés. On a déjà des systèmes de contrôle et de surveillance dans nos domiciles relatifs à la santé, l’énergie, l’éclairage, l’accès et des services d’information comme les « frigos intelligents », « Amazon Echo » ou encore le système « Nest ». À l’avenir, il y aura d’autres manières d’interagir avec les machines comme le fait de relier la réalité augmentée au traitement des données. Ce bond en avant dans notre secteur sera un processus intéressant. La pression augmentera sur les fournisseurs d’équipements pour tirer parti de systèmes plus intelligents et les optimisations disponibles rendront ces options de plus en plus attrayantes. Le défi pour les fonctions d’ingénierie et techniques sera de tirer parti au maximum des technologies au meilleur moment pour notre entreprise. 

Tu es relativement nouveau chez Essity, ayant démarré en 2017, comment Essity t’a-t-il soutenu au départ ?  

Je me suis senti bien accueilli chez Essity, ce qui est peut-être le plus important quand on démarre un nouveau travail. Mais j’ai également reçu un soutien via des formations et des cours de développement comme PEP, NEBOSH et la gestion de projets PRIME, et reçu un soutien direct de mes collègues. Cela m’a aidé à comprendre le travail dans un sens tant technologique que fonctionnel.  

Alors, qu’est-ce qui te surprend le plus dans ton travail chez Essity ?

Tout se fait à grande échelle – on pense et on agit de manière significative, ce qui est très appréciable. 

Tu as mentionné travailler souvent sur des projets et en équipes, impliquant beaucoup de personnes différentes ; quelles qualités apprécies-tu le plus chez les personnes avec qui tu travailles ?

Ce que j’apprécie le plus, c’est l’engagement envers l’excellence et la volonté de se soutenir mutuellement. J’apprécie aussi le fait de travailler avec des gens ouverts aux nouvelles idées et aux nouvelles manières de travailler. Il existe bien des façons de se rendre de A à B – l’important pour moi, c’est que le voyage nous donne l’occasion d’apprendre de nouvelles choses. 

Quelle image as-tu de toi-même, en tant que dirigeante ?  

J’aime à penser que je suis un responsable qui soutient les personnes – j’essaye d’être assez clair pour permettre aux gens d’utiliser leurs compétences et leurs connaissances proactivement afin qu’ensemble, on atteigne nos objectifs.

La culture de travail est quelque chose de très important pour Essity. Comment décrirais-tu la culture sur le lieu de travail dont tu as fait l’expérience avec Essity jusqu’à présent ? 

Je dirais que la culture chez Essity est une culture de soutien et de coopération. On est confrontés à beaucoup de défis, mais on les affronte ensemble. Ma première année, j’ai trouvé la culture uniformément positive. On semble être une entreprise qui « peut faire » avec une abondance de compétences et de connaissances et un engagement commun à nous améliorer. 

Je pense comprendre que tes journées sont extrêmement chargées, que penses-tu de l’équilibre travail/vie privée chez Essity ?

Le fait de travailler sur des projets signifie que parfois, on est très occupé, pour ensuite avoir un temps de réflexion et de préparation. Le côté positif est que, si vous planifiez bien, vous pourrez prédire assez facilement quand auront lieu ces périodes ! Je vais aussi au travail à vélo 2-3 jours par semaine, le site est bien conçu pour un mode de vie actif, avec des douches sur le site et ce genre de choses. Des petits plus comme ça m’aident vraiment à mener une vie saine et équilibrée et passer plus de temps avec mon fils !

Si tu avais un conseil à donner aux personnes qui aimeraient travailler chez Essity, que leur dirais-tu ?

Je leur dirais qu’il y aura des défis, il faut s’investir complètement dans votre fonction, mais si vous vous lancez, les avantages que vous en retirerez seront immenses. C’est une excellente entreprise.

En tant que personne connaissant très bien les aspects techniques de nos produits, si tu échouais sur une île déserte, quel produit Essity emmènerais-tu avec toi et pourquoi ? 

Je prendrais une réserve de Plenty. Ils sont tellement utiles qu’avec suffisamment de temps j’arriverais probablement à trouver un moyen de revenir à la civilisation grâce à eux ! 

Merci Simon. 

Quelques faits  

Basé au : Manchester, Royaume-Uni

Formation : Ingénieur et industrie du papier de A à Z ! Stage instrumentation/électricité à Newsprint, génie des procédés et gestion technique avec production de matériau (câbles) et maintenant chez Essity.

Talents cachés : Je joue de la basse dans un groupe et je me débrouille en jonglage.

Modèle : Galileo Galilei est quelqu’un que j’admire. Son désir de comprendre le monde autour de lui l’a conduit à remettre en question le statu quo malgré les foudres de l’Église, l’inquisition et finalement l’assignation à domicile.

Devise personnelle/citation : Nous sommes notre propre ennemi.

Film préféré : The Big Lebowski. 

Musiques préférées : The Cure, Talking Heads, Aphex Twin – et bien d’autres !