We’re using cookies to give you the best experience possible of Essity.com. Read more about the cookies we use and how to change your settings:

Essity B 216.8 (+0 SEK) on 14-Nov-2018 17:29

Select region


Global site


DSC_2955.jpg

Essity travaille en permanence pour améliorer ses produits et leur performance environnementale tout au long de leur cycle de vie, en s’efforçant par exemple de développer une utilisation efficace des ressources. Cela exige à son tour l’accès à l’information, l’engagement et la transparence de nos fournisseurs. Les fournisseurs doivent, au minimum, se conformer aux normes du secteur et à la législation environnementale en vigueur et doivent être en mesure de fournir la preuve de cette conformité sur demande.

5.1 Système de management environnemental

Réduire l’impact environnemental de ses produits est un engagement fort d’Essity.  Les fournisseurs doivent pouvoir démontrer leur engagement en ce sens et leur capacité à soutenir cette initiative. 

Chaque fournisseur doit adopter et mettre en œuvre un système de management environnemental (SME), de préférence à des niveaux spécifiques dans la certification ISO 14001 actuelle, notamment, au minimum :

  • Une politique environnementale et/ou de développement durable
  • Une recherche documentée sur l’impact environnemental actuel du fournisseur comprenant les analyses et les priorités.
  • La liste des responsabilités définies et documentées, ainsi que des ressources disponibles
  • La définition des objectifs et actions pour une amélioration continue
  • L’examen régulier du SME et de son efficacité par la direction de l’entreprise

5.2 Énergie et empreinte carbone

Essity s’efforce également de réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’un point de vue global, c’est-à-dire de l’extraction des ressources à la fin de la vie du produit, en passant par la production, le transport et l’utilisation.

Essity attend de ses fournisseurs qu’ils agissent activement pour réduire les émissions, à la fois en termes d’énergie et d’électricité pour la production, le transport et l’approvisionnement des matières fournies.

Les fournisseurs doivent disposer d’un programme d’efficacité énergétique, incluant des activités et objectifs définis pour y parvenir.

Essity choisira en priorité des fournisseurs augmentant la proportion d’énergie renouvelable qu’ils utilisent et travaillant avec des matières alternatives plus saines d’un point de vue environnemental.  Essity promeut les modes de transport aux faibles émissions par tonne/kilomètre et l’optimisation du fret et du transport entre le fournisseur et Essity.

5.3 Questionnaires environnementaux

Essity évalue en continu la performance environnementale de ses fournisseurs. Dans ce cadre, et afin d’alimenter les évaluations de cycle de vie et/ou l’étiquetage environnemental, des mises à jour et des études sont nécessaires.

Les fournisseurs devront répondre à des questions posées par Essity comme par exemple :

  • L’utilisation de l’énergie (électricité et carburants)
  • L’utilisation de l’eau
  • La source et la traçabilité des charges de départ et des matières premières
  • Les émissions dans l’air, les rejets dans l’eau
  • Les déchets
  • Les transports

Essity peut également exiger que les fournisseurs transmettent ces informations environnementales au niveau de leurs sous-traitants et des matériaux/composants qu’ils ajoutent à la chaîne d’approvisionnement.

Si le fournisseur le souhaite, un accord de confidentialité peut être signé afin de restreindre l’utilisation des informations au seul besoin de l’évaluation du statut environnemental du fournisseur.

5.4 Fibres de bois et dérivés 5

FSC® et PEFC™ sont des programmes de certification internationaux reconnus par Essity et toutes les fibres de bois vierge et dérivés doivent provenir d’une chaîne de responsabilité FSC ou PEFC. Essity exige que tous les fournisseurs de matériaux en fibres de bois détiennent une certification de chaîne de responsabilité (CdR) FSC, quelle que soit la conformité aux autres programmes de certification forestière. La proportion de bois provenant de forêts certifiées doit continuellement être revue à la hausse et les fournisseurs doivent présenter leurs plans visant à augmenter leur utilisation de fibres certifiées.

Essity reconnaît que certains de ses fournisseurs et convertisseurs sont en cours d’obtention de leur certification CdR FSC.  Dans ces cas, Essity peut continuer à acheter des matériaux en fibres de bois chez ces fournisseurs ou convertisseurs, du moment qu’ils précisent les sources de leurs fibres de bois et leur plan visant à obtenir la certification, ce qui, dans les deux cas, est satisfaisant pour Essity.  Tous les matériaux en fibres de bois qui ne sont pas certifiés FSC (y compris les fibres certifiées PEFC) doivent toujours être accompagnés d’une déclaration Bois contrôlé FSC. 

  • Les bois des sources suivantes ne sont pas acceptés :
  • Bois coupé illégalement
  • Bois coupé en violation des droits traditionnels ou des droits de l’Homme
  • Bois coupé dans des forêts dont la grande valeur écologique (GVE) est menacée par les activités de gestion forestière
  • Bois coupé dans des forêts converties en plantations dont l’utilisation n’est pas forestière
  • Bois issu de forêts où sont plantés des arbres génétiquement modifiés

Les fournisseurs de pâte à papier recevront une copie de la politique d’Essity sur l’approvisionnement mondial en fibres, ainsi qu’un questionnaire détaillé sur les fournisseurs de pâte à papier tous les deux ans. Il est obligatoire de se conformer à cette politique, et tout problème pouvant entraîner la non-conformité d’un fournisseur doit être signalé à Essity dès que possible. 

Si Essity le demande, les fournisseurs de pâte à papier doivent fournir des documents et autres preuves (telles que des autorisations d’abattage, etc.) dans les 48 heures afin d’aider Essity à se conformer à la législation en vigueur, comme la réglementation européenne régissant le bois et la loi américaine Lacey Act.

5.5 Production de pâte à papier

L’impact environnemental de la production de pâte à papier, c’est-à-dire les émissions dans l’air6 et les effluents dans l’eau7, contribue à la mesure de la performance environnementale du fournisseur. Des niveaux correspondant à la Directive européenne PRIP (2008/1/CE)/BAT (Meilleures Techniques Disponibles) sont souhaités.

5.6 Coton

Le coton est considéré par Essity comme un matériau à haut risque en termes d’impact social et environnemental. Les cultures se font souvent dans des régions où les droits de l’Homme fondamentaux ne sont pas respectés. En outre, la culture du coton, lorsqu’elle n’est pas bien gérée, peut conduire à l’application irresponsable d’insecticides et de pesticides avec un impact néfaste sur la qualité de l’eau et la santé des êtres humains et des animaux.

Essity encourage la production de coton durable, p. ex., le coton produit conformément à un programme de certification reconnu tel que BCI (Better Cotton Initiative), Fair Trade ou GOTS, dont la BCI constitue l’option de choix. Les fournisseurs devront être transparents et se conformer aux exigences d’Essity en matière d’informations sur la traçabilité et l’origine du coton.

5.7 Autres fibres renouvelables

D’autres fibres renouvelables peuvent provenir de plantes comme le maïs, la canne à sucre ou le coton. Les fournisseurs d’Essity de toutes les autres fibres renouvelables destinées à une partie quelconque des matières devront remplir des exigences similaires à celles applicables pour les fibres de bois vierges, p. ex., l’origine, la traçabilité et la performance environnementale et sociale.

5.8 Fibres de bois recyclées

Les fibres recyclées doivent, en ce qui concerne la performance environnementale et sociale, satisfaire aux mêmes exigences que celles applicables aux fibres de bois vierges, notamment la certification Chaîne de responsabilité FSC. 

5.9 Ingrédients renouvelables

Les produits chimiques ou cosmétiques peuvent contenir des ingrédients renouvelables comme l’huile de palme ou similaire. Il sera demandé aux fournisseurs de produits cosmétiques ou de produits chimiques de présenter une documentation prouvant que leur chaîne d’approvisionnement est certifiée selon un système reconnu comme la RSPO (Table ronde sur l’huile de palme durable).

5.10 Organismes génétiquement modifiés (OGM)

Les fibres et ingrédients renouvelables comprennent des fibres ou des ingrédients provenant de forêts gérées ou d’autres cultures agricoles. La grande majorité de la gamme des produits d’Essity ne comprend pas de matières premières d’origine GM (génétiquement modifiées). Les fibres d’origine forestière doivent toujours être exemptes d’OGM (organismes génétiquement modifiés).

Dans les rares cas où une matière première pourrait être d’origine GM, l’alternative sans OGM doit être le choix privilégié. Si aucune alternative sans OGM n’est disponible, l’approbation d’Essity est requise et une évaluation du point de vue de l’environnement et de la sécurité devra être réalisée par Essity avant d’obtenir cette approbation.

5.11 Électronique 

Les composants inclus dans l’électronique fournie à Essity doivent faire l’objet d’une évaluation documentée certifiant une chaîne d’approvisionnement responsable. Les informations pertinentes doivent être fournies à Essity sous forme de document CMRT* rempli.  Les composants inclus ne peuvent pas contenir de minéraux définis comme minéraux de conflit (tantale, étain, tungstène et or) ou leurs dérivés, à moins qu’ils proviennent de systèmes de certification reconnus et responsables.


5 Les fibres de bois et dérivés comprennent, sans s’y limiter, les pâtes à papier, les bobines, les emballages, les matières semi-finies et finies contenant des fibres issues d’opérations forestières.

6 GES (gaz à effet de serre, p. ex., soufre et oxydes d’azote)

7 DCO (demande chimique en oxygène) et/ou DBO (demande biologique en oxygène), COT (carbone organique total), AOX (halogènes organiques adsorbables) et phosphore

Retour à la présentation du Standard mondial applicable aux fournisseurs