Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience d’Essity.com. En savoir plus sur les cookies que nous utilisons et comment modifier vos paramètres :

Essity B 272.7 (-2.8 SEK) on 25-Oct-2020 17:29

Select region


Global Site


baby_woman_greenhouse_grapes_diaper.jpg

Essity propose des couches ouvertes pour bébés et des couches-culottes, ainsi que des lingettes, shampooings, lotions et huiles pour bébés. L’entreprise occupe la quatrième place mondiale dans ce domaine et la deuxième place en Europe.

Offre et position sur le marché

Essity propose des couches ouvertes pour bébés et des couches-culottes, ainsi que des produits tels que des lingettes, des shampooings, des lotions et des huiles pour bébés. Essity est le cinquième acteur mondial et le deuxième en Europe pour ce segment. En Europe, Essity commercialise les couches pour bébés sous ses propres marques Libero et Lotus Baby et sous des marques d’enseignes. La région nordique constitue le marché le plus important d’Essity, où la marque Libero est leader sur le marché. Parmi les autres marques régionales fortes, figurent Drypers en Asie du Sud-Est et Pequeñin en Amérique du Sud.

Stratégie

Essity s’efforce de consolider la position de ses marques sur les marchés matures et émergents, tout en améliorant la rentabilité du segment de l’hygiène bébé La stratégie consiste à conserver la première ou deuxième position sur les marchés où nous sommes présents. Sur ce segment, il est important de proposer une offre premium ou super premium afin de rester compétitifs. L’innovation continue nous permet de développer notre offre de produits de marques en propre et de marques d’enseignes.
 
En 2017, Essity a lancé en France une nouvelle gamme premium sous la marque Lotus Baby , qui comprend couches et lingettes. Le lancement de produits innovants renforce nos marques d’hygiène bébés et nos positions marché. Cette année, nous avons lancé cinq innovations, incluant une nouvelle génération de Libero Up&Go. En 2017, nous avons interrompu les activités liées à l’hygiène en Inde. La majorité d’entre elles étaient liées aux soins pour bébés. Ces activités ne pouvaient atteindre un seuil de rentabilité suffisant dans un délai raisonnable.